COEC_30ans_lightwebLe 9 novembre 1984, une convention a été signée entre nos deux Églises catholique et protestante pour régler le fonctionnement du Centre Œcuménique de Catéchèse. Elle aborde des questions très concrètes et pratiques, mais aussi, et c’est là sa richesse, pose les bases d’un œcuménisme vécu au quotidien dans une Convention commune.

En voici un extrait : « Nous contribuerons à chercher avec les catéchistes les moyens d’une catéchèse capable de rapprocher les chrétiens. Nous savons que des questions fondamentales ne sont pas encore résolues entre nos Églises. Nous pensons que ces divisions ne touchent pas à la nature et à la mission de la catéchèse. Nous espérons que notre collaboration nous aidera à mieux connaître et comprendre nos présupposés respectifs.

Ce Centre doit être un signe du message fondamental de la réconciliation et un défi permanent aux animateurs et utilisateurs pour trouver les voies et moyens d’un témoignage concret et crédible. »

Depuis ce jour, les Services catholique et protestant de chaque Église collaborent étroitement pour faire vivre ce lieu, et pour répondre ensemble aux défis de la catéchèse d’aujourd’hui et de demain.

__________________________________

COEC_30ans_Nerfin_TDG_2014.12.13_Medium

© Olivier VOGELSANG (tdg.ch, déc 2014) – Henri Nerfin pose devant le Centre Œcuménique de Catéchèse de Genève.

« Au début des années 80, aidés de quelques comparses protestants et catholiques, Jean-Jacques Raviglione et Henri Nerfin imaginent une séquence de six rencontres de catéchèses communes entre enfants de 5e au moment de Pâques. Le succès est tel que l’expérience est rendue définitive dès 1983. Pour ancrer cette expérience durablement, un lieu est trouvé et aménagé (350 m2) au sein de la Maison de la Réforme dans le quartier des Bains.
Le 9 novembre 1984, le Centre Œcuménique de Catéchèse de Genève est inauguré en grande pompe […] »

Retrouvez l’interview de Henri Nerfin, co-fondateur du COEC, paru chez tdg.ch, 13.12.2014 >>